Une journée type du régime Slenderline

0

Qui aurait cru qu’en retirant pas les féculents de son menu hebdomadaire, on pourrait tout de même mincir ! C’est ce que promet le régime Slenderline.

Les grandes lignes

Aussi appelée « Régime Pâtes », cette approche diététique va tout à fait à l’encontre de la plupart des régimes connus car elle autorise et même conseille fortement d’ajouter un féculent sous forme de pâtes ou de riz, à chaque repas. Ses quatre règles de base sont les suivantes : on s’assure de consommer un féculent à chaque prise alimentaire régulière ; il ne faut pas manger trop de légumes et on réduit la consommation de végétaux fibreux qui favorisent la rétention d’eau ; on diminue l’apport en gras quel qu’il soit. Le but de ce régime est de pousser l’organisme à brûler d’abord la graisse plutôt que de faire fondre les muscles.

Slenderline, un régime sur mesure

Il faut savoir qu’avec le régime Slenderline chaque menu est adapté selon le bilan et l’indice de masse corporelle (IMC) de chaque personne. Il n’existe donc pas comme tel de menu type d’une journée dans cette approche diététique personnalisée. A titre d’exemple, une femme de 60 kg présentant un IMC de 27 s’est vue proposer plusieurs options de menus pour une journée type Slenderline :

Petit-déjeuner : le même, à chaque jour ; il est constitué de 90g de pain intégral, de beurre, café, thé (sans sucre ni lait) ou tisane.

Choix 1

Déjeuner : un petit bol de tagliatelles au blé entier, rôti de dinde (viande blanche, sans la peau), un cube de gruyère et une pomme
Dîner : riz aux tomates, poisson blanc, fines herbes et un yaourt grec nature.

Choix 2

Déjeuner : riz avec ratatouille et poulet blanc (filet de sauce Tamari), 1 kiwi.
Dîner : spaghettis de blé entier, tomates et oignons, parmesan. Yaourt et baies de goji.

Choix 3

Déjeuner : semoule tomates et blanc de poulet, et compote de fruits maison sans sucre.
Dîner : salade verte mixte, omelette (dans une poêle antiadhésive, sans gras), riz à l’orange. Cube de gruyère.

Choix 4

Déjeuner : ravioli sauce tomate (idéalement maison) et ½ tasse de yaourt glacé à la vanille.
Dîner : thon (dans l’eau) sur riz au safran, un peu d’épinards cuits à la vapeur, compote de pomme maison sans sucre.

Pourquoi ce régime fait maigrir

Il semblerait qu’après quelques semaines de ce régime, un amaigrissement au niveau de la masse grasse soit tout à fait possible. Selon les adeptes de Slenderline, on ne ressent pas de fatigue, ni de fringales, tout en se faisant plaisir en consommant des pâtes et du riz. Cette approche diététique permettrait, en particulier, une perte de graisse au niveau de l’abdomen, grâce à la réduction de l’apport en fibres cellulosiques que contiennent plusieurs légumes croquants, susceptibles de se transformer en acides gras et de créer de la fermentation dans les intestins.

De plus, le régime Slenderline favoriserait l’atténuation du phénomène yoyo, en raison de l’apport suffisant en sucres lents.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.