Tout savoir sur les acides gras

0

Les acides gras… L’on en entend souvent parler sans connaître leur rôle ni savoir exactement qui ils sont. Et pourtant, les acides gras, aussi appelés lipides, font partie depuis toujours de l’alimentation des êtres vivants et sont d’ailleurs indispensables à une bonne santé. Non seulement les acides gras permettent de fournir de l’énergie au corps, mais ils ont aussi un rôle à jouer dans la fertilité, l’absorption des vitamines et le sentiment de satiété. Voici un descriptif sur les différents types d’acides gras.

Les acides gras insaturés

L’on retrouve dans cette catégorie :

– Les acides gras polyinsaturés : il s’agit de matières grasses liquides comme les huiles de tournesol ou de maïs. Les acides gras polyinsaturés sont particulièrement riches en oméga 6 et en oméga 3. Ces matières grasses ne doivent pas être chauffées sous peine de perdre ces acides gras, considérés comme bons pour la santé. Les acides gras polyinsaturés contenant beaucoup d’oméga 3, ils sont notamment reconnus pour leurs vertus cardiovasculaires et pour leur effet positif sur les taux de lipides sanguins. Attention toutefois à éviter les excès.

– Les acides gras monoinsaturés, riches en oméga 9. Liquides, ces derniers peuvent cependant supporter la chaleur et donc être utilisés en cuisson. Les acides gras monoinsaturés sont eux aussi reconnus pour leurs bienfaits sur le cœur, et offrent en plus un meilleur contrôle sur le taux de glycémie chez les diabétiques. L’on retrouve les acides gras monoinsaturés dans l’huile d’olive, l’avocat, ou encore l’huile d’arachide.

Les acides gras saturés

Sous forme solides, les acides gras saturés supportent mieux la chaleur et la cuisson que les insaturés. Les acides gras saturés provenant des animaux peuvent être trouvés dans le fromage, les graisses de canard ou de porc, la crème ou le beurre. Ceux provenant du règne végétal se retrouvent dans l’huile de palme ou l’huile de noix de coco. Si les acides gras saturés ont mauvaises réputation à cause de l’augmentation du cholestérol provoquée par les excès, ces derniers ont pourtant toute leur place dans l’alimentation humaine puisqu’ils constituent une partie importante des membranes cellulaires.

Les acides gras trans

Si les acides gras trans font techniquement partie des acides gras insaturés, un procédé industriel permettant de modifier leur configuration les transforme radicalement. Pour expliquer brièvement ce procédé de transformation, les acides gras trans sont fabriqués à partir d’huiles végétales insaturées comme l’huile de canola ou celle de maïs, afin de créer des produits dérivés comme les margarines. L’avantage ? Ces produits ont une durée de conservation bien plus importante que les acides gras insaturés. Ils ont par contre un effet néfaste sur les taux de triglycérides et de cholestérol.

Pour conclure, il est recommandé que l’apport d’énergie quotidien ne doit pas dépasser 30% de matière grasse, dont la moitié doit provenir des acides gras monoinsaturés, un quart des acides gras saturés, et le dernier quart des acides gras polyinsaturés.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire