Suivre un régime pendant une grossesse

0

S’il est conseillé de surveiller son poids pendant la grossesse, il est cependant déconseillé aux futures maman de suivre un régime strict (au risque de mettre le développement de son bébé en danger), à moins d’avoir un indice de masse corporelle élevé (IMC). Par contre, cette période est idéale pour acquérir de bons réflexes alimentaires

Privilégier la qualité plutôt que la qualité

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas manger pour deux pendant la grossesse mais manger deux fois mieux ! Attendre un bébé ne signifie donc pas que l’on puisse céder à la tentation, ni même multiplier le volume de nourriture ingurgitée. Mais surveiller son alimentation ne signifie pas qu’on doive verser dans l’excès en s’interdisant certains aliments, car les carences pour la maman et le bébé ne sont pas recommandées. Il faut donc manger de tout, mais en quantité raisonnable, en privilégiant les produits riches en fer et en protéines, et ce, y compris pendant les premières semaines de grossesse (car c’est à cette période que l’organisme stocke dans ses réserves les éléments nutritifs).

Quelques astuces alimentaires plutôt qu’un régime

Les mamans connaissent toutes ces fameuses envies soudaines lorsqu’elles sont enceintes. Pourtant, y céder n’est pas forcément une bonne chose, car contrairement à ce que l’on s’imagine, les besoins énergétiques n’augmentent pas lorsqu’on attend un enfant (ils sont strictement les mêmes !), excepté à la fin de la grossesse (mais la ration calorique n’augmente que de 100 à 200 calories, pas davantage !). Il faut donc manger mieux et privilégier le fractionnement des repas (en découpant de petits morceaux, en mastiquant lentement et en posant sa fourchette toutes les trois bouchées) pour éviter les grignotages dus aux petites fringales.

Le régime pendant une grossesse : à éviter

Perdre du poids pendant une grossesse n’est pas conseillé, car en-deçà de 5 kilos pris au cours des trois trimestres, le bébé court non seulement un risque de prématurité mais est également exposé à des problèmes de santé chroniques sur le long terme. Suivre un régime pour maigrir alors qu’on est enceinte avec un IMC bas peut d’ailleurs, dans les cas extrêmes, déboucher sur une dénutrition fœtale, des troubles du développement voire même la perte du bébé. Par contre, une maman avec un IMC normal peut, avec l’aide d’un spécialiste et seulement en début de grossesse, suivre un régime personnalisé, plus basé sur l’équilibre alimentaire que la restriction.

Et les produits de régime ?

Entre les produits allégés, les barres hyper-protéinées et les édulcorants, la tentation est grande de consommer des aliments réduits en calories, en graisses et/ou en sucres… Pourtant, ce n’est pas forcément le meilleur choix que l’on puisse faire ! En effet, s’ils peuvent donner un petit coup de pouce pendant un régime, ceux-ci ne sont pas forcément sans danger pour bébé. Les édulcorants, par exemple, sont tout sauf naturels, et ceux à base d’aspartame, qui contiennent de la phénylalanine (un acide aminé), s’avèrent toxiques pour les embryons et fœtus atteints d’une maladie héréditaire. Quant aux hyper-protéinés, ils n’apportent pas le nombre de calories quotidiennes nécessaire, entraînant au passage fatigue et irritabilité.

Plutôt que de suivre un régime drastique, mieux vaut donc privilégier une alimentation équilibrée pendant sa grossesse, afin de limiter les kilos en trop tout en apportant les aliments nutritifs indispensables au bon développement du bébé.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.