Un régime sain pour maigrir vite sans privation

0

La folie des régimes et les régimes de folie

Tous les six mois, un nouveau régime pointe son nez et dicte ses oukases dans le paysage éditorial français – avec ou sans caution médicale – et fait des gorges chaudes pour quelques semaines dans les magazines féminins, particulièrement à l’approche des beaux jours quand pointe – cette fois-ci – la peur panique des bourrelets en bikini. Alors, on se précipite sur le premier – régime – venu pour (re)trouver une ligne prétendument disparue à la faveur des choucroutes et autres délices roboratifs hivernaux. Puis, plus rien, le régime miracle repart comme il est arrivé… en attendant le prochain, tout aussi restrictif ou irréaliste que son prédécesseur. Et si on allait enfin vers quelque chose de bon sens ? Quelque chose comme un régime sain pour maigrir vite et sans privation ? Quelque chose de proche de la quadrature du cercle… en apparence.

Un régime sain où sagesse populaire et bon sens ont la part belle

Pour commencer, il faudrait se rappeler de cet adage : « Petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de gueux», fulgurant résumé de chrono-diététique vieux de quelques siècles et toujours parfaitement d’actualité.

Un petit déjeuner de roi

Ainsi, pour bien démarrer la journée, buvez donc de l’eau plate froide ou chaude additionnée de jus de citron – comme le font les chinoises – pour aider les réflexes d’élimination qui vous aideront, avec une bonne douche, à démarrer la journée sous les meilleurs auspices. Après plusieurs heures sans liquide ni aliments, votre corps a besoin d’être hydraté et restauré… c’est le rôle du petit déjeuner qui doit vous apporter l’énergie nécessaire pour la matinée. Profitez-en ! A ce moment de la journée, ce que vous mangez sera brûlé et non stocké donc, c’est le moment pour le beurre, le miel et la confiture (en quantité raisonnable) avec du pain complet pour l’énergie et un grand bol de liquide pour l’indispensable hydratation. Vous pouvez également adjoindre à ce premier repas un apport protéique avec un œuf, un blanc de poulet, une tranche de jambon si des efforts importants sont prévus : ce sont vos muscles qui sont en jeu après tout !

Un déjeuner de prince

A midi : du poisson blanc – de préférence vapeur ou grillé, une escalope de viande blanche cuite à sec. Une fois par semaine, un poisson plus gras – pour les omégas 3 – et plus consistant type saumon, maquereau ou thon, ou encore un bon steak de bœuf cuit à sec.
C’est aussi le moment des bonnes associations : avec le poisson, une petite portion de féculents et une portion sensiblement plus importante de légumes verts et rouges mélangés : ceux de la ratatouille sont parfaits par exemple. Avec la viande – surtout la viande rouge – évitez les féculents et forcez la dose sur les légumes, avec un filet d’huile à varier chaque jour ou une noisette de beurre pour le plaisir.
Prenez un fruit comme une pomme ou un yaourt sans sucre dans l’après-midi et vous tiendrez jusqu’au soir.

Quelques astuces de bon sens :

Au cours de la semaine, amusez-vous à manger la plus grande variété possible de légumes. Du pain, oui, mais en petite quantité si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer et pas de baguette « blanche » – quasi privée de vitamines du groupe B ! Mangez à votre faim et selon vos besoins : la privation est le meilleur moyen de craquer… et vite. Si vous l’appréciez, un (petit) verre de vin rouge et ses tanins bons pour le cœur vous aideront à mieux profiter de votre pas si maigre repas.
Aidez-vous aussi des herbes et des épices qu’il faut aussi varier à l’infini : non seulement elles apportent du goût aux préparations les plus austères mais elles sont riches en vitamines comme le persil – gorgé de vitamines C – d’oligo-éléments, des molécules qui, même en quantité même infinitésimale contribuent au bon fonctionnement de votre métabolisme.
Enfin, buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour – petit à petit, c’est très facile : c’est le meilleur moyen se stimuler les fonctions excrétoires et de maigrir si vous le conjuguez avec une bonne hygiène alimentaire.

… et un dîner de gueux !

Le soir : la clé est une bonne soupe maison dont il faudra varier la recette. Un peu de fromage blanc ou un fruit si vous êtes vraiment affamé. Ne mangez pas non plus juste avant de vous coucher, car cela favorise le stockage.

Et surtout… n’oubliez pas le plaisir

Dans ce cadre plutôt simple, vous avez le droit de faire des écarts : ils sont même recommandés pour votre santé mentale. Si vous envoyez à votre esprit que rien n’est interdit, votre corps se fera un plaisir de vous obéir. Faites de beaux rêves : vous êtes en train de maigrir !

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire