Qu’est ce que la cellulite ?

0

S’il est un phénomène physique disgracieux féminin, c’est bien la cellulite. Ces capitons plus ou moins visibles selon la surcharge pondérale, que l’on peut constater en pinçant sa cuisse entre le pouce et l’index. Les causes sont diverses et il s’agit de cellules qui enflent juste sous la peau de certaines zones du corps.

La rétention d’eau première responsable

Les femmes minces, par exemple, peuvent accumuler une cellulite dite aqueuse ou infiltrée. Il s’agit d’une rétention d’eau provoquée notamment par un dérèglement de la circulation sanguine ou lymphatique. Mais la bonne nouvelle est que ces formes se traitent et s’éliminent facilement. Vous pourrez établir ce « diagnostique » si vous vous sentez gonflée et notamment au moment des règles.

Le collagène des cellules s’épaissit

Mais si votre cellulite est très visible, dure, douloureuse et qui roule sous les doigts, elle est qualifiée de fibreuse. Elle est due à une consommation de sucre en trop grande quantité, ce qui provoque un durcissement du collagène composant l’enveloppe des cellules graisseuses. Cette forme est la plus difficile à combattre. Enfin, si votre alimentation vous fournit plus de calories que vous n’en dépensez, votre corps développe une cellulite adipeuse. Surveillez donc vos apports en graisses surtout si vous ne pratiquez aucune activité physique !

Des terminaisons nerveuses compressées

La cellulite forme cette peau d’orange inesthétique chez 9 femmes sur 10 dès la puberté. Les hommes n’en sont pas systématiquement épargnés, mais ce phénomène est moins visible, car leur derme est moins fin que celui de la gent féminine. Mais au-delà de leur aspect peu réjouissant, ces « réserves » d’eau ou de graisse ont un effet de compression sur les veines. Trop de capitons freinent la circulation sanguine, ce qui engendre une gêne à se mouvoir, des douleurs même sans se cogner. Car, avec le temps, les cellules se renforcent jusqu’à déclencher une compression des terminaisons nerveuses, une hypersensibilité des parties du corps envahies.

Quasi inévitable chez la gent féminine

On peut donc dire que la cellulite apparaît quasi inévitablement sur le corps de la femme. Formant sous la surface de la peau des capitons qui, s’ils ne sont pas traités, évoluent selon trois phases. Au début pas visibles, ils le deviennent, avant de se faire gênants, voire douloureux.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire