Menu type d’une journée de régime Pritikin

0

Le régime Pritikin visent à débarrasser le corps de son « instinct du gras » (fat instinct). Voyons quelles sont les grandes lignes de ce régime et en quoi consistent ses menus.

Les principes de base

Inventé par Nathan Pritikin, un chercheur qui a consacré une bonne partie de sa vie à l’étude de la nutrition et des facteurs de longévité, ce régime, semi-végétarien est faible en matières grasses, mais riche en glucides complexes ainsi qu’en fibres alimentaires. L’apport calorique qu’il contient provient de 15% de protéines, de 75 à 80% de glucides et de 5 à 10% seulement de matières grasses. Les objectifs visés par cette méthode sont les suivants : contrer le réflexe naturel du corps à rechercher les lipides (l’instinct du gras), favoriser une perte du poids durable, améliorer le contrôle du cholestérol et du sucre sanguin, pour prévenir les maladies cardiovasculaires et articulaires.

Exemple de menus d’une journée du régime Pritikin

Petit-déjeuner :
Un bol de gruau agrémenté de son de blé et de yaourt nature écrémé. Une orange. Café ou thé sans sucre.
Déjeuner :
Pita de blé entier farci avec un mélange de haricots noirs cuits, de germinations, de laitue, et de brocoli. Lait écrémé.
Collation d’après-midi : crudités (carotte, céleri).
Dîner :
Barquette de fruits de mer (pétoncles et crevettes) à la vapeur et asperges.
Filet de jus de citron.
Thé. Une pomme.

Autre option :

Petit déjeuner :
1 bol de crème de blé, 1 yaourt écrémé avec cannelle. 1 kiwi. Café ou thé sans sucre.
Déjeuner :
½ muffin anglais avec un peu de yaourt à l’aneth, 1 blanc d’œuf cuit, laitue, tomate. Un verre de lait écrémé.
Collation : grappe de raisins au choix.
Dîner :
Poisson blanc, salade mixte avec jus de citron. Thé ou tisane.

Si vous préférez composer vous-même votre menu hebdomadaire en suivant cette approche diététique, sachez qu’avec le régime Pritikin certains aliments sont permis et d’autres non : tous les fruits et les légumes sont permissauf l’avocat (limité à ¼ tasse par jour) – les légumineuses, les laitages écrémés, les noix nature, le blanc d’œuf cuit (105g par jour), les poissons, les fruits de mer, la volaille (une fois par semaine), la viande rouge maigre (une fois par mois), ainsi que les produits céréaliers à grains entiers, les fines herbes, les épices, le café et le thé sans sucre (un par jour) et le vin rouge ou la bière (limité à 4 petits verres par semaine pour les femmes, 7 pour les hommes).

Le jaune d’œuf, les sucres raffinés, les gras animaux, les huiles tropicales, les mayonnaises, la charcuterie, la noix de coco, les vinaigrettes, les friandises et les desserts ne doivent pas être consommés tout au long de ce régime et, qu’à l’occasion, une fois les kilos perdus. Ce régime convient plus particulièrement aux personnes aux prises avec le fameux effet yo-yo, après avoir suivi plusieurs régimes différents. Pour les autres, la supplémentation en vitamines et minéraux et oméga 3 est recommandée, pour éviter les lacunes sur le plan nutritionnel.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.