Maigrir comme les coréennes

0

L’alimentation particulière des Coréennes expliquerait le fait qu’elles ne prennent que très peu de poids au cours de leur vie adulte. Voyons en quoi consiste leur façon de s’alimenter pour rester minces.

La base de leur régime

L’alimentation de ce pays a valu à la Corée, cette année, le titre de « Cuisine exemplaire nutritionnellement équilibrée », décerné par l’Organisation Mondiale de la Santé. Une soupe, une large variété de légumes agrémentés de riz à la vapeur et de kimchi constituent le menu habituel des Coréennes. Le kimchi est un accompagnement que l’on retrouve à chaque repas : il s’agit d’un mets traditionnel composé de piments relevés et de légumes lacto-fermentés. On le prépare de multiples façons (crêpes, ragouts, mélangé avec des nouilles et autres). Le bœuf grillé, en petite quantité, est réservé aux occasions spéciales ; on lui préfère les poissons, les coquillages, les fruits de mer et le poulet, le plus souvent intégrés dans les soupes, les plats de légumes sautés au wok et les nouilles de riz. De plus, la cuisine coréenne est peu calorique. La cuisson que privilégie les Coréennes est surtout à la vapeur, mais plusieurs plats sont préparés en mijoté, en sauté ou en grillades avec un peu de matières grasses. Non seulement les ingrédients qu’elles utilisent sont-ils toujours frais et sains, mais les portions servies demeurent très raisonnables.

Les vertus de certains aliments pour maigrir

Les Coréennes sont convaincues que les piments relevés, les racines de radis, l’ail et les patates douces qu’elles consomment tous les jours, contribuent à conserver leur jolie silhouette, en raison des vertus thermogéniques et des fibres qu’ils contiennent. Elles boivent également du thé vert, chaud ou froid, fréquemment dans la journée. On connaît aujourd’hui les propriétés du thé vert pour mincir : sa teneur en théine fait augmenter la dépense énergétique, aide à la répartition des lipides dans l’organisme et contribue à réguler le poids. C’est également un coupe-faim naturel efficace, auquel ont recours les Coréennes pour éviter de grignoter entre les repos. Le soja fait également partie de l’alimentation régulière des Coréennes. Source appréciable de protéines, de huit acides aminés et de calcium, le soja est consommé en Corée sous toutes ses formes (graines, tofu, lait, fromage, crème, yogourt, crème glacée). Sans cholestérol, il contient beaucoup moins de matières grasses que les produits carnés, et apporte également des Oméga 3 et 6. Cet aliment est donc utile pour la santé cardiovasculaire et un allé précieux pour la minceur.

Bouger et encore bouger

Un autre facteur qui explique la minceur des Coréennes : l’activité physique, en particulier de la marche et du vélo. Elles ont compris les bénéfices pour la santé, et pour la ligne, de rester actives tous les jours et le plus possible en plein air. La Corée est d’ailleurs l’un des pays du monde où les femmes souffrent le moins d’ostéoporose.

Encore une fois, le même message est à retenir : consommer des aliments sains, peu caloriques, et en portions raisonnables, tout en intégrant de l’activité physique à sa vie quotidienne, voilè le meilleur moyen de devenir et rester mince…comme les Coréennes.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.