Maigrir après l’accouchement en allaitant

0

Une fois que bébé est né, les mamans se retrouvent avec un nombre plus ou moins important de kilos superflus qu’elles souhaitent perdre le plus vite possible.
L’allaitement peut alors être un allié de taille. En effet, les femmes qui choisissent de donner le sein retrouvent très souvent la ligne plus facilement que celles qui optent pour le biberon.

Les raisons d’une perte de poids plus facile

Pendant l’allaitement, des contractions sont provoquées qui permettent à l’utérus de reprendre plus rapidement sa taille normale. Le ventre de la femme qui allaite reprend donc plus rapidement l’aspect qu’il avait avant la grossesse.
Autre point important, les femmes allaitantes dépensent quotidiennement 200 calories de plus que celles nourrissant leur bébé au biberon.
De plus, les kilos stockés durant la grossesse ont justement pour but de servir à la fabrication d’un lait maternel de qualité et l’allaitement oblige donc l’organisme à utiliser ses réserves de graisse, et plus particulièrement celles situées sur les hanches, les fesses et les cuisses.
Enfin, le régime conseillé par les médecins durant l’allaitement : boire beaucoup d’eau mais pas d’alcool et privilégier une alimentation équilibrée, aide également à retrouver la ligne plus vite.

Toutes les femmes sont-elles concernées ?

Cependant, même si plusieurs conditions pour aider à la perte de poids sont réunies, il arrive que certaines femmes qui allaitent ne parviennent pas à mincir.
Tout d’abord, l’arrivée de bébé peut provoquer un certain stress dû principalement aux nouvelles responsabilités de la maman, ainsi qu’une grande fatigue, et même parfois ce fameux « baby blues » tant redouté.
Cette période peut alors provoquer une mauvaise façon de s’alimenter, ainsi que des grignotages compulsifs qui peuvent à eux seuls effacer tous les bénéfices de l’allaitement, pour ce qui est de la perte de poids.

Les bonnes habitudes alimentaires à prendre durant l’allaitement

Pour bien allaiter et retrouver plus rapidement la ligne, il convient donc de suivre quelques règles.
Tout d’abord, les jeunes mamans doivent faire 3 repas par jour avec protéines, féculents et fruits et légumes à chaque fois. Il est bien sûr conseillé de prendre ces repas à table et au calme.
En complément, la prise d’encas protéinés est préconisée, ainsi que des aliments plaisir de temps en temps. Le but étant de ne pas tomber dans la frustration et de ne pas développer de carences, ce qui risquerait d’être néfaste pour l’alimentation de bébé.
À noter que les mamans qui allaitent peuvent s’aider avec des produits allégés qui sont tout à fait compatibles avec l’allaitement.
Enfin, l’activité physique est une alliée de poids, à condition d’attendre d’avoir effectué sa rééducation du périnée avant de commencer et de se munir de bonnes baskets, ainsi que de sous-vêtements adaptés.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.