L’oxydation des graisses !

0

Dans le monde moderne, notre mode vie n’est pas adapté au bon fonctionnement de la gestion des graisses. Nous ingérons trop d’éléments qui vont se stocker sous forme de graisses, pas assez de bons composés qui nous aident à mincir et nous ne bougeons pas assez régulièrement. A nous de changer nos habitudes pour associer activité physique et alimentation adaptée.

Processus d’oxydation des graisses

Le surpoids est lié à une accumulation de graisses dans le corps. L’oxydation est le processus qui permet d’utiliser cette graisse comme carburant pour faire fonctionner notre corps correctement lorsqu’il n’y a plus de sucre disponible. La graisse, stockée dans des cellules appelées adipocytes, est alors libérée pour se transformer en sucre. Le gras, devenu glucose, est apte à couvrir les besoins de notre organisme. Les adipocytes, vidées de leur graisse, ne disparaissent toutefois jamais. Elle se rempliront aussitôt que vous ingérerez des lipides ou des sucres (après dégradation en gras) sans utilité immédiate. Le processus de stockage/oxydation des graisses est le seul moyen que nous possédons pour résister au manque de sucre, en cas de jeûne, de maladie, de famine,.. Il n’est donc pas envisageable de le bloquer.

Favoriser l’oxydation des graisses grâce à l’activité

Même s’il est impossible de supprimer les adipocytes, nous pouvons intervenir dans le processus d’oxydation des graisses. Vous vous demandez : comment vais-je réussir cette prouesse ? Tout simplement en pratiquant une activité physique prolongée plusieurs fois par semaine. Vous pouvez choisir de faire du sport tel que du vélo, de la natation, du jogging. Vous pouvez également opter pour des activités de la vie quotidienne comme la marche rapide, le jardinage ou les tâches ménagères. Les premières minutes d’activité utiliseront le sucre disponible. Dès son épuisement, les graisses stockées dans les adipocytes prendront le relais. Plus votre activité vous demandera de l’effort, moins il sera nécessaire de la prolonger.

Réduire le stockage des graisses par une alimentation adaptée

Pour contrer le stockage des graisses, nous devons aussi regarder notre assiette. Les adipocytes sont formées par un type de lipides exogènes ou provenant de la dégradation du sucre, les autres étant utilisées ailleurs par notre organisme. Or, dans l’alimentation moderne, nous rencontrons bien plus de sucres et de lipides de stockage que de lipides utiles. Ce sont la majorité des ingrédients rencontrés dans les préparations cuisinées industriellement et les viandes, poissons, œufs, fromages issus d’un élevage intensif. Éviter ces ingrédients est possible en choisissant des produits non cuisinés ni assaisonnés. Nous ajoutons ainsi nous même l’huile d’olive et de colza de notre choix. Le grignotage de raisins secs, noix, amandes remplace favorablement les biscuits.

Le stockage/oxydation des graisses est un processus nécessaire pour notre sauvegarde. Mais l’alimentation moderne favorise un stockage disproportionné par rapport à nos besoins. Il est donc important d’apprendre à limiter ce stockage et à éliminer le surplus pour être mince et en bonne santé.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire