Liste des principales viandes grasses

0

Afin de restaurer un équilibre nutritionnel de qualité dans le cadre de votre programme minceur, il importe d’identifier les aliments dont la consommation doit être limitée, à l’image des viandes grasses. Très riches en apports lipidiques, ces dernières ont un impact direct sur votre prise de poids et sur votre santé : mangées en quantités trop importantes, elles augmentent le risque de mauvais cholestérol et de maladies cardio-vasculaires.

Dans l’agneau

La principale difficulté dans l’identification de ces viandes résulte souvent de la localisation du gras uniquement dans certaines parties de la bête. Dans l’agneau, la côtelette, le gigot et l’épaule se voient reconnus comme chargés en lipides. La teneur en matières grasses de ces morceaux varie entre 5 et 9% de leur poids. Lors de vos repas, si vous en avez la possibilité, évitez de les associer à des fritures : accompagnez-les plutôt d’une ration consistante de légumes.

Dans le mouton

Comment distinguer dans le mouton les viandes les plus grasses ? Voici l’une des questions fréquemment posées aux nutritionnistes. Comme l’agneau, cet animal bénéficie d’un a priori favorable sur ses apports caloriques. Pourtant, quasiment tous ses morceaux présentent une teneur en acides gras saturés similaire à celle du bœuf et du porc. Pour limiter l’ajout d’huile ou de beurre lors de la cuisson de cette viande, privilégiez une préparation légère, rapide et simple avec la papillote.

Dans le porc

Dans le cochon, les parties les plus riches concernent surtout l’échine, le travers, le soc d’épaule, le rôti, la côtelette et la langue. Méfiez-vous également des charcuteries élaborées, à l’image du saucisson, des rillettes, des saucisses ou du bacon. Ces aliments contiennent au minimum de 7 à 10% de matière grasse aux 100 grammes, avec, selon les recettes de préparation, des pics à 35%.

Dans le bœuf

Côte, filet mignon et entrecôte se révèlent les morceaux les plus gras dans le bœuf, avec une présence de lipides supérieure à 5% du poids total. Prenez aussi garde aux préparations comme le steak haché, aux caractéristiques nutritionnelles très déséquilibrées : malgré la mention « maigre » sur certaines recettes, la teneur en matière grasse de ces aliments dépasse les 15%. Optez pour des morceaux moins travaillés comme le rôti de noix et le bifteck.

Parmi les volailles

« Je sais que les volailles sont des viandes à teneur en graisse faible, je peux donc manger indistinctement de toutes les espèces sans risque pour mon régime », voici l’une des erreurs fréquemment commises par les personnes souhaitant perdre du poids. Si le poulet et la dinde présentent effectivement un apport lipidique limité, il n’en est pas de même concernant l’oie. Réservez la consommation de cet animal à des occasions strictement encadrées.

Les viandes les plus grasses correspondent essentiellement à des morceaux d’agneau, de mouton, de bœuf, de porc et d’oie. En surveiller la consommation lors de votre cure minceur se voit nécessaire afin d’éviter une présence trop forte de lipides dans votre alimentation. Des associations avec des légumes et des cuissons légères vous permettent de limiter les risques d’hypercholestérolémie.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.