Les vertus du bouleau

0

Vous le constaterez, dès les premiers rayons, même timides, de soleil, fleurissent en pharmacies, magasins diététiques et rayons bio de petites bouteilles promettant teint clair et corps léger. Et si les habitués reconnaissent de suite la délicate nervure de la feuille de bouleau, les non-initiés peuvent en revanche être surpris par les vertus annoncées de cet arbre majestueux, que l’on trouve chez nous mais plus encore sur les vastes étendues froides de l’Europe du Nord. Alors, le bouleau, bon ou mauvais pour la santé ?

Les bienfaits du jus de bouleau

C’est en effet en jus que le produit se présente généralement. On peut aussi le trouver en sirop, mais attention au sucre ajouté : plus riche en calories, il fait aussi davantage grossir, ce qui n’est pas le but de cette cure. Né de la décoction de jeunes feuilles de bouleau, ce jus est à juste titre réputé pour ses vertus dépuratives et détoxifiantes. Il agit directement sur les fonctions d’élimination de l’organisme qu’il purifie ainsi en profondeur. Les toxines accumulées notamment au cours de l’hiver sont impitoyablement traquées et éliminées, la peau s’en trouve éclaircie, le corps allégé.

Quand, comment ?

Il est vivement conseillé de commencer sa cure à chaque début de saison « charnière », à savoir le printemps et l’automne, le printemps étant particulièrement important car c’est en hiver que l’organisme, fragilisé, a tendance à accumuler le plus de toxines et déchets. Il faut prévoir une cure de 3 semaines minimum (6 semaines au maximum), durée correspondant à celle de la régénération cellulaire. Le jus peut se boire tel que (le goût est assez particulier, mais l’on s’habitue !) ou dilué dans une bouteille d’eau ou une tisane.

Le jus de bouleau fait il maigrir ?

Si le jus de bouleau n’a pas, intrinsèquement, de vertus amaigrissantes, son action a tout de même une influence importante sur la perte de poids et sa consommation accompagne souvent un régime amaigrissant. Diurétique, il favorise très efficacement la lutte contre la rétention d’eau, purifiant, il aide votre corps à se « nettoyer ». Enfin, lui son reconnus des effets salutaires contre l’eczéma, le psoriasis ou encore l’arthrose. Un bonheur ne venant jamais seul, sachez que cet arbre décidément généreux produit également une sève aux vertus re-minéralisantes. Enfin, élément indispensable à la réussite de votre cure : pensez à boire beaucoup, à manger fruits et légumes et à choisir un jus de bouleau portant la certification d’une culture biologique.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire