Les pré-requis avant de commencer un régime

0

Il n’est pas recommandé d’entreprendre un régime sans, au préalable, se poser certaines questions et faire des choix judicieux.

Le poids-santé

L’image corporelle que véhiculent les médias depuis la fin des années soixante, a créé des standards de beauté que la plupart d’entre nous souhaitons imiter. Selon les nutritionnistes, quand on affiche un poids-santé – proportionnel à la taille, l’ossature et l’âge que nous avons – une perte de poids s’avère inappropriée. En calculant votre index de masse corporelle (IMC), il vous sera possible de savoir si vous présentez réellement du surpoids ou de l’obésité.

Une alimentation équilibrée

Avant d’entreprendre quelque régime que ce soit, il est avisé de prendre en note ce que vous mangez habituellement au cours d’une semaine normale, puis de vérifier si vous rencontrez les objectifs quotidiens des guides alimentaires. En général, il faut consommer chaque jour suffisamment de légumes frais ou cuits, quelques fruits, des sources de protéines (oeufs, viande, poisson, légumineuses, soja), des céréales entières, des produits laitiers maigres, des noix, et des huiles saines (olive, colza, avocat), pour ne souffrir d’aucun déficit alimentaire.

Choisir le régime qui convient

Il n’existe aucun régime universel qui convienne aussi bien à une personne ayant à perdre quelques kilos qu’à une autre qui présente une obésité certaine. Tout régime doit être adapté à votre mode de vie, selon qu’il est actif, moyennement actif, ou sédentaire, ainsi qu’à vos besoins spécifiques. Aussi, est-il plus prudent de consulter d’abord votre médecin avant de vous lancer dans un régime, surtout si celui-ci est hypocalorique ou restrictif. Méfiez-vous des diètes-miracles qui vous promettent une perte de poids très rapide, en une ou deux semaines.

Se sentir prêt psychologiquement

On peut vouloir maigrir, mais ne pas être prêt psychologiquement à entreprendre un régime ; ou encore, souhaiter perdre du poids, mais non pour les bonnes raisons. Si vous désirez maigrir, assurez-vous que vous le faites pour vous ! C’est de votre santé, de votre état psychologique et de votre vie qu’il s’agit. Se lancer dans un régime amaigrissant pour se sentir mieux dans sa peau, pour conserver ou retrouver une bonne santé, ou encore pour être en mesure de remplir certaines activités au niveau d’un nouveau travail, par exemple, sont des motifs raisonnables.

Se fixer un objectif réaliste

Si vous vous fixez un objectif minceur trop élevé, vous risquez d’abandonner votre régime en cours de démarche. Mieux vaut perdre un seul kilo de graisse par semaine que de fondre à la vitesse grand V. En effet, des études démontrent que vous risquez, à ce rythme, de reprendre les kilos perdus dès que vous retournerez à votre alimentation régulière. En ajoutant des activités physiques à votre routine hebdomadaire, votre perte de poids en sera maximisée, mais de la bonne façon.

Un entraînement progressif

Le simple fait de commencer à faire de l’exercice régulièrement avant même de commencer à suivre un régime, constitue un pré-requis qui en facilitera la processus. Votre organisme sera mieux oxygéné et il se sera habitué à brûler plus de calories. Une marche dynamique, sans être rapide, est un bon choix pour intégrer l’exercice dans votre routine. Il peut être utile de vous procurer un podomètre pour calculer le nombre de pas effectués au cours d’une journée (là aussi, fixez-vous un objectif réaliste avant d’atteindre le niveau de 10 000 pas quotidiens recommandés). Si vous aimez pratiquer un sport en particulier, le temps est venu de vous y adonner plus souvent, seul ou en groupe.

Ces pré-requis constituent des « outils » précieux qui vous aideront à réaliser votre objectif minceur, tout en préservant votre santé et votre sourire.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire