Les massages drainants contre la cellulite

0

Quel que soit notre poids, nous sommes toutes et tous susceptibles d’avoir un jour de la cellulite… car ces tissus adipeux disgracieux peuvent toucher les femmes et les hommes, mais aussi les personnes rondes ainsi que les minces. Pourtant, la cellulite n’est pas une fatalité et même si elle n’est pas simple à déloger, certains massages drainants ont depuis longtemps fait leurs preuves ! Auto-massages ou massages de professionnels, le point sur la question…

Qu’est-ce que la cellulite ?

À la fois cause et conséquence, le dérèglement lymphatique est à l’origine de la cellulite, qui n’est rien de moins que l’accumulation de cellules graisseuses, auxquelles viennent s’ajouter un excès d’eau ainsi que des déchets mal évacués. Cette accumulation qui se loge sur les parois fibreuses des adipocytes en déforme la texture, ce qui donne cet effet « peau d’orange » peu gracieux. C’est d’ailleurs un cercle vicieux, car cette accumulation entraîne un ralentissement de la circulation sanguine dans les zones touchées par la cellulite, ralentissement qui induit une moins bonne irrigation lymphatique des cellules, etc…

Stimuler le flux lymphatique pour évacuer la cellulite, y compris après l’accouchement

Les professionnels de santé sont formels : pour éliminer la cellulite, il faut l’empêcher de s’installer. Ce que permet le drainage lymphatique, qui consiste en un léger massage permettant de réamorcer le flux, dont le dérèglement est à l’origine de l’accumulation des cellules graisseuses. Car contrairement au flux sanguin régulé naturellement par une « pompe », le flux lymphatique ne doit sa bonne circulation qu’aux mouvements des muscles (c’est pourquoi la sédentarité aggrave ce dysfonctionnement). Pour bien fonctionner, celui-ci a donc besoin de mouvements (exercice physique, marche…), mais aussi parfois d’un petit coup de pouce (le massage drainant). Y compris après un accouchement, car chez les femmes, il arrive souvent que les premiers signes de cellulite (dite « résiduelle », car stockée pendant les 9 mois de gestation) apparaissent après une grossesse.

Le massage drainant : la technique professionnelle

Les kinésithérapeutes sont habilités à pratiquer ce type de massages manuels, ainsi que les professionnels d’institut esthétique formés. Ils relancent le flux en stimulant les principales glandes lymphatiques qui se trouvent de chaque côté sous chaque clavicule, au milieu du thorax, à la naissance de chaque cuisse, derrière chaque genou et derrière chaque cheville. Il existe plusieurs techniques, mais la plus radicale et la plus utilisée consiste à effectuer de légères pressions sur ces points stratégiques, en imitant une pompe, c’est-à-dire en appuyant délicatement pendant quelques secondes, puis en relâchant quelques secondes, puis en appuyant de nouveau… et ainsi de suite.

Ventre, visage, bras et jambes : l’efficacité de l’auto-massage

D’après plusieurs spécialistes, c’est le massage en lui-même, et ce quelle que soit la technique, qui a une action bénéfique sur l’aspect capiteux et disgracieux de la cellulite, car le simple fait de stimuler le flux lymphatique (à condition d’une pratique régulière) entraîne une amélioration de la circulation. Chacune et chacun peut donc la stimuler en se massant chaque jour, de préférence matin et soir. Il semble d’ailleurs que la fameuse méthode du « palper-rouler » a fait ses preuves. Cette technique, certes un peu désagréable, consiste à pétrir la peau lentement (comme si on malaxait une pâte) et à effectuer des « pressions glissées » pendant plusieurs minutes sur la zone concernée, afin de déloger les amas graisseux et atténuer l’effet « peau d’orange » (se préserver de tout massage violent, qui pourrait enkyster la cellulite !).

Les huiles essentielles, un complément efficace

Pour renforcer l’effet de ces massages, il est conseillé de les effectuer avec des huiles végétales (à hauteur de 90% du mélange) et des huiles essentielles (à hauteur de 10% du mélange) réputées pour leur action drainante et amincissante. Comme base d’huile de massage, l’huile d’argan, très pénétrante et régénératrice, est idéale… mais l’adoucissante huile d’amande douce, l’huile d’onagre anti-âge ou encore la réparatrice huile de rose musquée peuvent convenir tout autant. Quelques gouttes d’huiles essentielles doivent y être ajoutées, à choisir en fonction de la zone à masser :

– estragon ou basilic pour le ventre
– cyprès pour les jambes
– géranium ou lavande pour les bras

Le pamplemousse, la mandarine, le citron, le fucus sauvage, le lierre, la criste marine ou encore le romarin à camphre sont des huiles essentielles à visée générale réputées pour leur action drainante. Enfin, la peau du visage étant particulièrement sensible, il est fortement déconseillé d’y appliquer ces huiles.

Les appareils de massage anti-cellulite

Pour raffermir les tissus, casser les amas graisseux coincés dans l’hypoderme et contribuer à éliminer les rétentions hydrolipidiques à l’origine de la cellulite, le massage en profondeur serait donc particulièrement efficace. Mais parce qu’on a pas forcément les moyens de s’offrir des séances chez un professionnel ou tout simplement parce qu’on hésite sur la technique à adopter, certaines marques ont conçu des appareils destinés aux particuliers. Ils facilitent l’auto-massage et permettent ainsi d’éliminer facilement la cellulite, à condition de les utiliser quotidiennement. Plus ou moins sophistiqués, ces appareils vont du simple rouleau en bois garni de picots au modèle électrique à percussion.

Une technique ancestrale de massage drainant

Le plus simple, le plus performant contre la cellulite et sans doute le moins coûteux serait encore, aux dires de nombreuses utilisatrices, le gant de crin de nos grands-mères. Certes peu perfectionné, cet instrument de massage a pourtant le mérite d’activer la circulation et d’améliorer le flux lymphatique, et donc d’atténuer efficacement les capitons disgracieux. Mais il faut être assidu(e), et se frictionner énergiquement les zones concernées chaque jour en partant toujours de la partie la plus basse du corps, en remontant progressivement vers les parties les plus proches du cœur. Son mode d’action est d’ailleurs simple : en débarrassant la peau de ses cellules mortes, l’exfoliant gant de crin permettrait d’accélérer le renouvellement cellulaire, d’assouplir les tissus et de désagréger les cellules graisseuses responsables de la cellulite.

Quelle que soit sa méthode, le massage drainant est donc parfait non seulement pour atténuer l’aspect « peau d’orange » de la cellulite mais aussi pour la déloger.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.