Les impacts du stress sur la ligne

0

De nombreux spécialistes le soulignent, notre mode de vie citadin est la première raison du surpoids généralisé qui s’installe peu à peu dans les pays dits développés. Alors que la plupart des métiers comportaient dans le passé une bonne dose d’exercice physique, la grande majorité des professions aujourd’hui s’exerce dans un bureau. A cette sédentarisation massive et à ce manque d’exercice s’ajoutent d’autres symptômes que l’on pourrait considérer comme typiquement contemporains et, parmi eux, on trouve en première position le stress, un ennemi certain lorsqu’on se lance dans un régime.

Qu’est-ce que le stress ?

On utilise ce terme pour désigner l’ensemble des réactions physiques et psychologiques de l’organisme lorsque celui-ci est soumis à des contraintes ou à des pressions venant de son environnement. C’est généralement pour parler de sensations négatives que ce mot est communément employé. Il peut alors susciter de nombreux symptômes, allant de l’insomnie à la perte d’appétit en passant par des nausées, des vertiges et une baisse du moral en général. Cet état psychologique au cour duquel l’individu se sent particulièrement vulnérable a un impact fort sur l’alimentation et sur le rapport au corps en général.

Grignotage, perte d’appétit ou boulimie

Le stress perturbe le rapport que nous entretenons à l’alimentation. Chez certaines personnes, un stress intense peut se traduire par une perte totale d’appétit, qui conduit à sauter régulièrement des repas, ce qui est extrêmement néfaste pour la santé sur le long terme et nécessite de consulter un médecin si la situation se prolonge. Pour un stress léger, la plupart des personnes ont une forte tendance au grignotage, afin de créer une sensation apaisante et sécurisante. Si, bien sûr, ce réflexe est totalement compréhensible et est inévitable sur de courtes périodes, il est cependant important de ne pas en faire une habitude régulière, surtout si ces grignotages sont uniquement de l’ordre du compulsif et en aucune façon de l’ordre du plaisir. Comme pour le manque d’appétit chronique, il est important de consulter un spécialiste le plus rapidement possible si ces grignotages ont tendance à tourner à une véritable boulimie.

Une bonne hygiène de vie, un facteur capital

Le sport et une alimentation équilibrée sont les deux bases d’un régime réussi. A cela s’ajoute tout un ensemble de paramètres communément regroupés sous le concept d’hygiène de vie. Pour donner un exemple simple, non seulement on mange généralement plus lorsque l’on est fatigué mais l’organisme a aussi tendance à stocker plus facilement les graisses des aliments consommés. De même, les manifestations liées aux stress ont un impact direct et indéniable sur l’alimentation. Ainsi, si vous êtes actuellement confronté à des situations qui vous rendent anxieux, une perte de poids peut s’avérer compliquée à mettre en place sur le long terme. Il convient donc en amont de consulter un spécialiste, comme un psychologue, un médecin du travail ou un psychiatre.

Le stress est souvent un élément invoqué par les personnes confrontées aux problèmes incessants de grignotage. Y mettre fin passe par un travail sur soi-même et, parfois, par un bilan avec un spécialiste.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.