Les coupes-faim : astuces et dangers pour maigrir

0

Pour maigrir, il ne suffit pas seulement de faire du sport et de surveiller son alimentation, il faut aussi savoir écouter et respecter son corps ! Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas parce que vous ressentez une grande faim qu’il faut absolument sortir la moitié de votre frigo sur la table…

Les coupe-faim naturels

Pour maigrir, il suffit parfois de cibler les bons aliments pour signaler à son corps que l’on souhaite maigrir vite et bien. Parmi les coupe-faim naturels, on retrouve d’abord la pomme. Ce fruit sain et pauvre en calories coupe immédiatement toute envie d’extra. Ensuite, tous les aliments à base de protéines peuvent se révéler très efficace. Ils disposent de plusieurs caractéristiques qui engendrent la satiété et réduisent donc l’appétit. C’est le cas par exemple de la viande, des champignons ou encore des oeufs. Attention toutefois à ne pas en abuser au risque de surcompenser. Du côté végétal, vous pouvez retrouver le même apport chez les lentilles ou les haricots. De la même manière, les plats riches en eau (soupes, bouillons…) ou en fibres (châtaigne, son de blé…) sont excellents et recommandés !

Les astuces de grand-mère qui fonctionnent !

Si vous n’avez pas le temps ou l’occasion de cuisiner, sachez que les astuces de grand-mère fonctionnent. Un simple grand verre d’eau ou un yaourt nature (sans sucre !) feront parfaitement le travail en attendant de prendre votre prochain repas ou goûter. Ne négligez d’ailleurs pas votre programme de repas qui doit respecter certains horaires pour apprendre à votre corps à ne pas subir la faim et vous faire craquer. Un bon petit-déjeuner avec des fibres (céréales, pain complet…) participe à éviter le creux du matin. Quant à l’expression « avoir les yeux plus gros que le ventre », elle doit vous mettre la puce à l’oreille si le plat qui se présente à vous semble trop riche. Votre estomac a tendance à prendre sa taille en fonction de votre alimentation. En clair, plus vous mangez, plus votre estomac est en manque, et plus la prise de poids est irrémédiable.

Les dangers des médicaments coupe-faim

Alternative tentante aux solutions naturelles, le médicament coupe-faim est à prendre uniquement avec l’accord d’un professionnel de la santé. En effet, de nombreux médicaments disponibles en pharmacie ou sur internet n’ont qu’une efficacité très limitée. Pire, ils peuvent être dangereux et augmentent le risque d’hypertension artérielle pulmonaire, maladie souvent fatale. Pour éviter les effets secondaires désagréables, privilégiez les coupe-faim gélifiants. Plus efficaces, ils vont former au contact de l’eau présent dans votre estomac un gel qui va réguler votre niveau de satiété. A utiliser ponctuellement tout de même pour éviter des troubles digestifs importants et souvent irréversibles.

Les coupe-faim sont un excellent moyen de maîtriser votre appétit et de maigrir facilement. Privilégiez au mieux les aliments naturels aux médicaments dont les effets ne sont pas toujours avérés. Bien intégrés dans votre alimentation générale et avec l’aide d’un spécialiste nutritionniste, les coupe-faim naturels n’ont rien de contraignant et participent à votre bien-être quotidien.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.