Les blinis font-ils grossir ?

0

Aliment incontournable de la cuisine des pays slaves, les blinis sont de plus en plus appréciés dans nos contrées. Ces crêpes faciles à faire et se mariant avec toutes sortes de garnitures rencontrent en effet un véritable succès. Mais est-il pour autant conseillé d’en consommer quand l’on désire perdre du poids ? Le blini fait-il grossir ou, au contraire, maigrir ?

Un aliment déconseillé lors d’un régime

Soyons d’emblée tout à fait clairs : les blinis ne font pas maigrir ! Pour le comprendre, attardons-nous plus précisément sur les valeurs nutritionnelles de ces crêpes : l’on décompte 246 calories pour 100 grammes de blinis. Cette valeur est relativement élevée, et rendent cet aliment très défavorable à une perte de poids. De plus, l’addition calorique peut rapidement s’envoler en fonction des accompagnements choisis. Pour alléger vos blinis et en faire des compagnons minceur, faites-les en utilisant du son d’avoine, réputé pour ses bienfaits rassasiants et riche en fibres. Cuisiné ainsi, cet aliment fait-il maigrir, pour autant, vous demandez-vous ? la réponse est négative : pendant un régime, il ne faudra pas en abuser si vous désirez retrouver votre ligne et perdre du poids.

Des apports nutritionnels variant selon l’accompagnement

Il est rare que les blinis soient consommés seuls. Crème fraiche, fromage blanc, beurre, confiture ou à la russe accompagné d’œufs de lump : les idées ne manquent pas pour rendre ces crêpes délicieuses. Hélas, voici autant d’occasions de ne pas favoriser la perte de poids ! Pour éviter que les blinis ne vous fassent grossir, optez pour une recette de blinis minceur, optez pour le saumon. Riche en oméga 3 et oligo-éléments, c’est un aliment qui a bien des vertus. Qui plus est, le saumon accompagne divinement les blinis. De plus, préférez le tzatziki au tarama pour vos accompagnements : le premier est trois fois moins calorique que le second !

Les blinis, une tradition bien ancrée dans les pays de l’est

Le blini est un élément ancestral de l’alimentation en Russie, Ukraine et Lituanie. Dès l’époque pré-chrétienne, sa rondeur et sa couleur dorée évoquant les contours et l’éclat du soleil en faisait un élément incontournable de la Maslenitsa, fête essentiellement païenne célébrant le retour des beaux jours. De nos jours, il marque de plus la fin du Carême, en utilisant des aliments interdits en période de jeûne : beurre, œufs et lait. Des éléments riches et consistants, qui, nous l’avons vu, ne sont pas très adaptés à un programme minceur. Le surnom de la Maslenitsa, puisqu’elle rompt le Carême, est d’ailleurs la « semaine grasse » : tout un programme ! Il est encore d’usage, dans la campagne russe, que les babouchkas (grand-mères) préparent à l’occasion de cette fête populaire des montagnes de blinis, dont le premier est donné aux pauvres.

Les blinis sont donc déconseillés, en période de diète, car leur recette traditionnelle a tendance a faire clairement grossir. Néanmoins, il est compréhensible que vous craquiez pour ces appétissantes crêpes russes. Si tel est le cas, veillez à choisir une recette et des accompagnements qui préserveront votre ligne.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire