Les asperges font-elles maigrir ?

0

Verte, blanche ou violette, l’asperge a du succès dans les assiettes sur tout le globe. Elle se cuisine facilement, et trouve sa place sur les plus grandes tables. Faut-il en abuser ? Font-elles maigrir ? Les questions sont légitimes.

Les Romains la cuisinait déjà. Et, depuis, chacun a son asperge préférée. Les violettes sont légèrement fruitées et un peu amères, ce qui peut dérouter les enfants. Les vertes ont une saveur très marquée, et c’est le bourgeon qui est un peu sucré. Les blanches sont celles qui ont le plus le goût… d’asperge ! Ce goût particulier auquel on pense lorsqu’on imagine une asperge. Toutes les asperges sont récoltées à la main. Lorsque l’usage est respecté, elles sont commercialisées au plus tard 12 heures après leur récolte. Elles sont meilleures dans ce délai après la cueillette. Mais on en trouve toute l’année, en bocal ou surgelées.

Les asperges font-elles uriner ?

Côté santé, l’asperge est bénéfique pour le transit. Riche en fibre, elle est composée de plus de 90% d’eau. Les fibres permettent de lutter contre la paresse intestinale sans agressivité tout en limitant les risque d’irritation des muqueuses de l’intestin. Un vrai plus pour entretenir son ventre plat.

Il est cependant possible qu’après avoir mangé des asperges, l’urine ait une odeur caractéristique parce qu’elle contient de l’asparagine et de l’acide asparagusique. Rien de grave, c’est même tout à fait normal. Le légume a une action diurétique qui facilite l’amaigrissement grâce à un rapport potassium/sodium élevé.

L’intérêt de l’asperge

Si l’asperge a de l’intérêt, c’est surtout parce qu’elle ne pèse pas lourd : seulement 25 kcal pour 100 grammes. C’est le type d’aliment qui fait maigrir. Et, aussi légère soit-elle, elle est pleine de ressources: minéraux, fibres, vitamines, les bienfaits de toutes sortes sont au rendez-vous. Les asperges permettent d’équilibrer l’alimentation et même d’aider à prévenir certaines maladies.

Le risque principal de l’asperge, ce n’est pas l’asperge, mais ce qui l’accompagne. Trop de vinaigrette, ou pire de mayonnaise, et tous les bienfaits de l’asperges se noient dans l’huile et le gras. Voilà qui fait grossir. Dommage.

Elle sait se faire accompagner

L’asperge seule, nature, a ses adeptes, mais il est bien d’autres moyens de l’apprécier dans un régime : pour remplacer les mouillettes avec un œuf à la coque, par exemple, ou avec un filet de sauce soja, à moins que vous ne tentiez une sauce légère au yaourt, voire une sauce tomate aux herbes fraîches. Le goût de l’asperge se marie à merveille avec les poissons blancs ou les coquilles Saint-Jacques. Cela tombe bien : ce sont aussi des aliments minceur.

Pour couronner le tout, l’auteur romain Pline l’Ancien considérait que l’asperge a des propriétés aphrodisiaques. L’occasion rêvée d’organiser de très légers dîners en tête-à-tête ?

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.