Le radis fait-il grossir ?

0

Bien souvent absent des régimes minceur, le radis est pourtant une crucifère très peu calorique et aux multiples vertus amincissantes. Découvrez quelques uns des bienfaits de ce légume-racine et comment en manger plus pour maigrir sainement.

Le radis, un légume minceur

Il existe trois variétés de radis. Disponibles d’avril à juillet, les plus connus sont les radis roses, soit ronds soit de forme allongées à pointes blanches. Alors que les premiers sont plutôt doux, les seconds peuvent se révéler piquants. Choisissez-les durs et avec des fanes vertes et fraîches.

Le troisième est le moins courant : le radis noir. Ce radis d’hiver ressemble à une sorte de carotte noire. Sa peau ne doit pas être ridée pour garantir sa fraîcheur. Il est nécessaire de le faire tremper avant de l’éplucher.

Quel que soit la variété, tous ont des vertus nutritionnelles idéales pendant un régime amaigrissant.

Le radis fait-il maigrir ?

Avec seulement 15 kcal pour 100g, le radis se place au côté de la laitue et du concombre, parmi les légumes les moins caloriques. Ainsi, il permet d’augmenter le volume ingéré tout en limitant l’apport en calories.

Sur le plan nutritionnel, cette crucifère a de multiples bienfaits. Le radis rouge notamment est un véritable concentré de vitamine C avec 17mg (21% AJR) alors que le radis noir n’apporte que 6mg (8%). L’acide ascorbique booste le système immunitaire et permet de lutter contre la fatigue, souvent associée à la perte de poids.

De plus, ce légume-racine contient un taux élevé de vitamine B9. Au-delà de ces effets préventifs sur les maladies cardio-vasculaires, l’acide folique apaise l’anxiété et la dépression, toutes deux sources de kilos émotionnels. La vitamine B9 est particulièrement recommandée aux femmes enceintes.

Enfin, les fibres alimentaires favorisent la digestion et prolongent la sensation de rassasiement pour éviter le grignotage. Elles sont donc l’alliée des condamnés à la constipation et de ceux qui souhaitent avoir un ventre plat.

En jus, en salade ou en soupe : le radis sous toutes ses formes

Les radis roses se dégustent crus, nature, à la croque-au-sel ou avec une noisette de beurre. On évite de le consommer avec du pain, ce qui augmente considérablement le nombre de calories. Pour une touche de croquant, on peut aussi les ajouter en rondelles à une salade colorée.

En jus, le radis noir est conseillé pour ses propriétés drainantes pendant une cure détoxifiante. Il se déguste également crus, râpé avec des carottes ou des courgettes, ou bien sautés à la poêle avec un mélange de légumes asiatiques tels que les pois mange-tout et les champignons shiitakes.

Enfin, ne vous débarrassez pas des fanes ! Celles-ci contiennent de la provitamine A, de la vitamine C et du fer. Elles se préparent comme les épinards, ou alors ajoutés à une soupe de légumes.

Ingrédient minceur par excellence, l’ensemble de ses éléments protecteurs fait du radis un légume bon pour la ligne et pour la santé à consommer sans modération pendant un régime.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.