Le piment fait-il maigrir ?

0

Il existe deux grandes catégories de piments, ceux que l’on appelle les piments doux comme le poivron, que l’on utilise en cuisine à la manière de légumes, et les piments forts, qui sont utilisés en cuisine comme des épices. Dans ce cas d’utilisation, le piment sert à relever les plats et à leur donner une saveur très caractéristique. Cette épice est très utilisée dans des pays comme le Mexique, l’Inde ou la Thaïlande.

Le piment fort fait-il vraiment maigrir ?

Lors de la consommation d’un piment fort, une sensation de brûlure intense peut se révéler. Selon une étude américaine, c’est justement cette sensation de brûlure qui favoriserait la perte de poids. En nous faisant transpirer, le piment fort brûlerait les calories ! De plus, les piments attaqueraient, grâce à leur action brûle-graisses les lipides, en les oxydant. Pour perdre du poids, le plus simple est de consommer régulièrement des piments, en composant par ailleurs des menus sains et équilibrés, pauvres en graisses. Les piments les plus intéressants sont le jalapeño, le piment serranos, deux piments mexicains et le piment habanero, qui provient des Caraïbes. Ces piments sont riches en capsaïcine, une molécule qui apporte le piquant aux piments et qui a l’avantage de générer une forte sensation de satiété. La capsaïne fait donc du piment l’aliment idéal en cas de régime alimentaire. Il a en effet été montré que les personnes consommant des piments réduisent leur apport alimentaire. Une solution est possible en cas d’intolérance aux piments forts. Ceux et celles qui ne supportent pas les piments forts peuvent intégrer également des poivrons dans leurs menus. Possédant une composition très proche des piments, ils sont en effet appelés piments doux, les poivrons peuvent être bénéfiques en cas de régime. La principale molécule intéressante dans la composition du poivron est la capsiate, très proche chimiquement de la capsaïne. La capsiate a donc des vertus similaires à la capsaïne.

Le piment, une bonne source d’antioxydants

Le piment présente par ailleurs des vertus antioxydantes, qui protègent les cellules des radicaux libres. C’est donc un aliment parfait, pour protéger de certaines maladies, telles que les cancers. Les antioxydants protègent également la peau et les cellules du vieillissement. Dans le cas des piments, on sait que plusieurs types d’antioxydants sont présents dans leur composition. Plus les piments mûrissent et plus les vertus des antioxydants sont bénéfiques. De plus, le piment est riche en vitamine C, notamment le piment chili fort et le piment jalapeño, qui sont également riches en fer, en cuivre et en manganèse. La manganèse aide à la prévention des radicaux libres. Enfin, le piment est une excellente source de vitamine B6, très importante dans le fonctionnement du système immunitaire, en particulier dans la fabrication des globules rouges, et de vitamine K, qui participe à la bonne coagulation du sang.

Le piment est donc un aliment santé incontournable, facile à préparer et à consommer. Pour profiter au mieux de ses vertus, on peut le consommer frais, coupés en lamelles dans les soupes, les plats ou les salades, ou bien séché et réduit en poudre. Le piment fort est aussi excellent dans les desserts, notamment avec le cacao amer.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.