Le melon est-il calorique ?

0

Fruit emblématique de l’été, le melon présente de nombreux bienfaits, qui en font l’un de vos alliés minceur par excellence. Sa faiblesse calorique se double d’une forte teneur en eau et en vitamines, qui favorise le drainage de votre organisme. Facile à préparer, cet aliment se décline en de multiples recettes légères, adaptées à toutes les occasions.

Un allié minceur naturel

Malgré ses dimensions et son poids imposants, le melon est composé à plus de 90% d’eau. Avec seulement 34 calories pour 100 grammes de chair, il représente l’un des aliments les plus sains pour perdre du poids : son apport en sucres demeure limité à 8%, tandis que sa teneur en acides gras saturés reste anecdotique (0,1g pour 100g). Sa richesse en fibres nécessite une mastication répétée, qui permet de déclencher plus rapidement la sensation de satiété dans votre cerveau, et se traduit par une amélioration du fonctionnement de votre appareil digestif. Le melon comporte aussi de nombreux oligo-éléments, notamment du potassium (267 mg pour 100 grammes), du calcium et du magnésium, vous assurant une large partie des apports recommandés.

Le melon pour maigrir et drainer

« Je souhaite mettre en place un régime drainant efficace afin de lutter contre la rétention d’eau dans mon organisme », voici l’une des problématiques auxquelles le melon répond parfaitement. Sa très forte teneur en eau participe à la bonne hydratation de votre corps et à l’élimination rapide des toxines présentes dans vos tissus. Pensez aussi à choisir vos fruits de couleur très orangée afin de profiter de riches apports en vitamine A et en bêta-carotène : ces derniers se distinguent par leurs propriétés anti-âge et anti-oxydantes, qui protègent votre organisme contre les maladies. Pratique, la vitamine C du melon assure le maintien de votre tonus durant la période souvent psychologiquement difficile des débuts de régime, renforçant les chances de succès de votre cure minceur.

Quelques recettes pour cuisiner le melon

Comment cuisiner le melon afin d’en conserver toutes les propriétés minceur ? L’avantage de ce fruit réside dans sa facilité de préparation, qui permet de l’insérer très aisément dans votre alimentation à partir de la fin du printemps. Une fois la peau ôtée, la chair offre une large variété d’utilisation. Elle se consomme fréquemment crue et seule, en entrée ou en fin de repas, apportant un goût à la fois rafraîchissant et subtilement sucré. Elle peut également s’associer à du concombre et de la pastèque pour composer des salades à très faible teneur calorique, à relever par exemple d’une mousseline de yaourt. Mixée avec du pamplemousse et des fruits rouges frais, elle se décline en boisson drainante. Réduite en purée et diluée d’eau, elle constitue une excellente soupe froide, idéale pour les mois d’été. Des préparations sous forme de granité ou de sorbet de melon vous autorisent des desserts légers.

Rafraîchissant et à très faible teneur en sucres, le melon participe à l’efficacité de votre régime en favorisant une rapide satiété et en accélérant le drainage de votre corps. Il présente aussi l’avantage de se consommer sous de nombreuses formes, crues ou froides.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.