Le fromage Philadelphia fait-il grossir ?

0

Véritable péché de gourmandise des enfants, le fromage frais Philadelphia n’a pas très bonne réputation auprès des nutritionnistes ni des parents qui savent désormais additionner chaque calorie des aliments qu’ingurgite toute la famille. Pourtant certaines revues culinaires nous proposent des recettes pour maigrir avec du Philadelphia. Finalement, ce fromage industriel fait-il grossir ou fait-il maigrir ? Soyons clairs, le Philadelphia est un fromage qui fait grossir et il faut en manger rarement et très peu pour contrôler ses effets.

Composition et apport calorique du Philadelphia

Le fromage Philadelphia est un fromage frais à la crème que l’on mange principalement de deux manières : étaler sur une tranche de pain ou sur un bagel, et comme ingrédient pour préparer des cheese-cakes.
La gamme des fromages frais Philadelphia se décline sous une multitude de grammages et de saveurs. Le produit phare de cette marque est le fromage frais Philadelphia Nature.
Il contient du lait entier, de la crème, une préparation de protéines de lait, du perméat de lactosérum concentré, du sel, des stabilisants (de la farine de graines de caroube), de l’acide citrique.
Son analyse révèle que pour 100 gr de produit équivalent à 220 kcal. Les lipides représentent 21gr et les protéines 6 gr.
Bien que ces chiffres soient élevés, les autres produits de la gamme sont encore plus riches. Ainsi le Philadelphia Ail et Fines Herbes affiche 240 kcal pour 100 grammes, ce qui est encore très bas par rapport au tout nouveau produit chocolaté, le Philadelphia Milka qui s’envole à 300 kcal.
Si vous suivez un régime amincissant et que vous aimez vraiment le Philadelphia, vous pouvez remplacer le produit traditionnel par du Philadelphia Concombre et Féta (141 kcal).

Le Philadelphia dans un régime alimentaire

Le Philadelphia est un produit gourmand. Sa vertu n’est pas de faire partie des produits diététiques. Il est donc recommandé de ne pas en acheter quand on s’engage dans un programme amincissant. On évitera aussi d’en donner à une femme enceinte. En effet , la période de la grossesse est propice à une prise de poids rapide et excessive.
Toutefois le Philadelphia offre de nombreux bienfaits , notamment parce qu’il est riche en calcium. Cette particularité le rend intéressant dans l’alimentation des enfants et des seniors.
Enfin, le Philadelphia est un fromage frais qui sert à préparer des cheese-cakes. Le produit est tellement associé à la préparation de ce gâteau crémeux qu’il existe un cheesecake Philadelphia. C’est aussi un dessert dont on n’abusera pas, car il est très riche en calories . Il existe toutefois des recettes minceur autour du Philadelphia comme le blanc de poulet aux chicons et au fromage.

La petite histoire du Philadelphia

Le Philadelphia nous vient des États-Unis où il est apparu dans l’État de New York aux alentours des années 1870. En 1880, un revendeur de fromage reprend la recette à son compte et invente le Philadelphia. La ville de Philadelphie était alors réputée pour l’excellence de ses fromages frais. Grâce à un prix abordable et à une maîtrise totale de la fabrication et de la distribution, Philadelphia est devenu le fromage industriel le plus consommé au monde.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire