Le champagne fait-il maigrir ?

0

Qui n’a pas entendu dire un jour que le champagne faisait maigrir, ou encore qu’il ne faisait pas grossir ? Idée reçue ou réalité ? Les deux à la fois car s’il est exact que le champagne est considéré comme un alcool à faible taux calorique, il n’en reste pas moins un apport calorique certain. Et si on y regardait de plus près ?

Vous avez dit « calories » ?

Une coupe de champagne de 16 cl vous apporte 120 calories soit l’équivalent de deux yaourts nature allégés ou de 100 grammes de glace à la vanille. Cela vous semble beaucoup ? Vous n’avez pas tort : un gramme d’alcool équivaut à 7 calories là où les protéines et les glucides vous en apportent 4 et les lipides 9. Si l’on observe ces trois chiffres on peut être tenté de conclure qu’il vaut mieux boire une coupe de champagne que manger une tartine de pain beurré … Grossière erreur car si l’alcool contenu dans le champagne apparaît moins calorique que les matières grasses, les calories portées par l’alcool sont considérées comme vides par l’organisme ! Elles sont donc les premières à être brûlées pour répondre au besoin d’énergie du corps et il n’y a alors aucun apport nutritionnel contrairement à ce qui se produit avec les lipides, glucides ou protéines.

Le champagne fait il grossir ?

Oui et non pourrait-on vous répondre, tout dépend de sa fréquence de consommation selon qu’elle est modérée ou non. Le champagne est un alcool sec donc pauvre en sucre, une coupe de champagne de 16 cl contient 2,2 grammes de sucre là où une bière de 25 cl en contient 8. En réalité, c’est surtout le sucre contenu ou mélangé à l’alcool qui est responsable de possibles prises de poids. Mais en partie seulement ! Rappelons-nous que l’alcool est une source de calories vides donc sans apport nutritionnel. Est-ce une raison pour ne plus se faire plaisir ? Peut-être pas, mais il est préférable de boire une coupe de champagne brut plutôt qu’un kir royal par exemple.

Ce qu’il faut retenir

Si la consommation de champagne reste modérée, les calories apportées par l’alcool se substitueront en partie aux calories apportées par les graisses qui ont elles aussi vocation à être brûlées pour répondre au besoin d’énergie de notre corps. En partant de ce principe essayons de faire attention aux repas pris dans la journée : si vous êtes tenté par une ou deux coupes de champagne, évitez peut-être la fondue savoyarde ou une deuxième part de mi-cuit au chocolat. Sachez que le champagne est peu sucré, il sera donc plus facile à éliminer qu’un alcool dit sucré, comme le Martini, ou qu’un alcool blanc mélangé à des sodas par exemple. En effet l’excédent de sucre contenu dans ces boissons sera plus facilement stocké dans nos cellules graisseuses que l’alcool.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.