Le beurre fait-il grossir ?

0

Le beurre est un délicieux ingrédient qui fait partie intégrante de notre alimentation. Étalé sur nos tartines au petit-déjeuner, cuit, salé ou doux: difficile de s’en passer. Il entre également dans la composition de nombreux produits courants comme les biscuits ou les pâtisseries. Le beurre fait-il grossir ? Dois-je éviter d’en consommer ? Voici les raisons pour lesquelles cet aliment peut rester dans nos assiettes.

La composition du beurre

Obtenu à partir du lait de vache, le beurre contient de nombreux composants excellents pour la santé. Contenant majoritairement des lipides (environ 80%), il offre dans les 20% restants des trésors nutritifs souvent insoupçonnés. Dans 100g de beurre, on compte environ 800 kcalories, ce qui en fait un aliment très gras. Riche en cholestérol (226mg), il est une bonne source de calcium (14,5mg) et de phosphore (24mg).

Le beurre est riche en vitamines liposolubles

Première qualité du beurre : il contient de nombreuses vitamines liposolubles, c’est-à-dire capables de se dissoudre dans les graisses. Il s’agit notamment des vitamines A, E et K2. Si les deux premières sont relativement courantes au sein d’une alimentation équilibrée, la vitamine K2 est quant à elle plus rare. Elle favorise l’absorption du calcium et le bon fonctionnement du cœur, en plus d’avoir des vertus anti-cancérogènes et de lutter contre l’ostéoporose. Un bon palmarès !

Le beurre contient des graisses saturées bonnes pour la santé

La guerre faite aux graisses saturées s’est sérieusement essoufflée ces dernières années après la publication d’études mettant en cause le lien avec les maladies cardio-vasculaires. Contrairement à ce que l’on pense, les graisses saturées auraient un effet positif sur le cholestérol.

Le beurre est meilleur que la margarine

Encore une fois, le beurre gagne une bataille, celle contre la margarine, un produit industriel et hautement transformé. Elle augmenterait de façon significative le risque de maladie cardio-vasculaire. En revanche, la consommation de produits laitiers réduirait ce risque de 69%.

Je mange du beurre pour son acide butanoïque

Fabriqué par le colon lors de la digestion des fibres, l’acide butanoïque est également présent dans le beurre (3 à 4%). Cette substance protège notre colon grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et, plus surprenant, aiderait à stabiliser son poids.

Comment consommer le beurre ?

Voila bien un aliment qui apporte du goût à nos petits plats. Bonne nouvelle, il est aussi bon à l’état naturel que cuit. On peut éventuellement préférer une cuisson douce afin de ne pas le brûler, même si cela n’aurait pas d’impact sur la santé. Il est également possible de le mélanger avec une huile végétale lors de la cuisson pour un apport nutritionnel optimal.

Après avoir été diabolisé pendant de longues décennies, le beurre fait un come back comme composant sain de nos menus. En tant que graisse, il est évidemment très riche en lipides et doit être consommé avec parcimonie, mais n’a aucune raison de disparaître de nos réfrigérateurs !

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire