La viande des Grisons fait-elle grossir ?

0

Souvent liée aux repas montagnards, aux sorties ski ou aux raclettes partagées devant une cheminée, la viande des Grisons trouve sa place parmi les charcuteries mais nul ne sait vraiment ce dont il s’agit.  »Grison » : qu’est-ce que c’est que cet animal là ? Et si elle a l’air bien plus maigre que le jambon cru, est-elle vraiment diététique ? La viande des Grisons fait-elle grossir ? Voyons ensemble.

Qu’est-ce que la viande des Grison ?

Appelée Grisons à cause du canton suisse des Grisons dont elle provient, la viande des Grisons est en fait du boeuf séché auquel on a ajouté des herbes des Alpes, du sel et des épices. Cette préparation a pour origine une raison simple : conserver la viande pour passer l’hiver rigoureux des Alpes suisses. Sans fumage, ni salage, le séchage permet ici de conserver les hautes valeurs nutritives de la viande sans qu’elle ne se gâte. Mais quelles sont exactement les apports nutritionnels de la viande de Grison ?

La viande des Grison est-elle calorique ?

La viande des Grisons est parfaite pour passer l’hiver sans pour autant prendre de poids. Avec entre 30 et 40g de protéines pour 100g et seulement 132 calories, elle est notamment tout indiquée dans le cadre d’une alimentation hyper-protéinée. A la question est-elle grasse, la réponse est clairement : non ! Ce boeuf séché ne contient qu’entre 1 et 3 grammes de lipides pour 100 grammes, tout en apportant de nombreuses vitamines (B1, B2 et PP) ainsi que des oligoéléments. Elle est trois fois moins grasse que le jambon cru ! Légère, facile à digérer, elle a un pouvoir rassasiant très important, ce qui en fait une alliée sûre des régimes. Seul point noir à ne pas négliger : le sel. Si la viande des Grisons reste moins salée que la plupart des charcuteries, elle en contient tout de même 5%. Est-elle saine ? Oui donc, mais en consommation limitée, dans le cadre d’une alimentation variée et sans oublier de boire beaucoup d’eau !

Consommer la viande des Grisons

Si nous la connaissons particulièrement en fines tranches accompagnant des pomme de terre et du fromage, on la trouve également en pavé à trancher soi-même, ou à la coupe au rayon charcuterie ce qui nous permet de l’utiliser dans d’autres conditions -Notez que celle que vous trouverez à la coupe est moins salée que celle pré-tranchée. Coupez-la en cubes pour l’ajouter à une soupe brûle-graisse pour en faire un repas complet par exemple. Vous pouvez également la manger en salade, avec des poires, des noix et des endives pendant l’hiver, ou avec de la roquette et des pêches l’été. Ceux qui veulent ajouteront des dés de fromage : pensez juste à le prendre allégé !

Pour conclure, ne réservez pas la viande des Grisons à vos soirées raclettes ! Incluez-la dans vos menus hebdomadaires et n’hésitez pas à remplacer votre jambon cru ou cuit par cette spécialité trop méconnue. Avec un apport protéique important et très peu de graisse en contrepartie c’est, après les viandes blanches, la viande idéale. Et si vous êtes un jour invité à une raclette alors que vous êtes en plein régime, vous saurez quel est votre allié sur la table 😉

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.