La rétention d’eau fait-elle prendre du poids ?

0

Si les beaux jours marquent le retour des températures agréables et des vêtements légers, ils peuvent aussi être synonymes pour certains et certaines d’entre nous de gonflements corporels peu gracieux : la rétention d’eau. Et si les symptômes restent parfois limités aux chevilles, ils peuvent également s’étendre à d’autres parties du corps. Pourtant, la rétention d’eau n’est pas une fatalité !

La rétention d’eau, c’est quoi ?

Le terme médical de la rétention d’eau est plus explicite, puisqu’on parle d’œdème pour cette accumulation excessive de liquide dans tout ou partie de l’organisme, qui emmagasine plus d’eau qu’il n’arrive à en éliminer. Cet œdème est favorisé par la dilatation des vaisseaux sanguins qui évacuent alors l’eau dans les tissus. Et comme nous sommes tous soumis au phénomène de gravité, la rétention d’eau se localise d’abord aux chevilles ainsi qu’aux pieds, ce qui explique les gonflements en fin de journée à ces endroits, surtout en cas de position debout fréquente et prolongée.

Les causes de la rétention d’eau

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la rétention d’eau, ou en accentuer les symptômes :

– la chaleur, qui, en dilatant les vaisseaux sanguins, favorise l’évacuation de l’eau qu’ils contiennent
l’alimentation riche en sel, car celui-ci a la particularité de retenir l’eau dans l’organisme
les fluctuations hormonales, qui peuvent accroître la rétention d’eau dans certaines parties du corps, comme l’abdomen et les seins
la grossesse, à cause de la pression sur le système veineux qui dilate davantage les vaisseaux sanguins
– la prise de certains médicaments comme les corticostéroïdes, qui peut engendrer l’apparition d’un œdème
– l’insuffisance rénale (le rein ayant pour fonction d’assurer l’évacuation de l’eau, lorsqu’il fonctionne moins bien, il empêche l’organisme d’éliminer l’excès de liquide)
– d’autres maladies comme une affection du foie, une insuffisance cardiaque, une thrombophlébite aiguë ou une hypothyroïdie, induisent également un dysfonctionnement du système sanguin se traduisant par une dilatation excessive des vaisseaux

Comment lutter contre la rétention d’eau

Il existe des solutions simples pour lutter au quotidien contre la rétention d’eau :

surélever les jambes au repos plusieurs fois par jour (et au moins 5 minutes à chaque séance !), de telle sorte que celles-ci soient au-dessus du niveau des hanches
– opter pour une alimentation pauvre en sel, afin de ne pas aggraver la rétention d’eau (ce qui implique de réduire sa consommation de charcuterie, de fromage et de produits industriels)
éviter l’exposition à la chaleur : mieux vaut rester au frais lorsqu’on souffre de rétention d’eau car de fortes températures en aggravent les symptômes
– rééquilibrer sa consommation de liquide, car certains aliments comme la laitue ou le céleri contiennent beaucoup d’eau

Maîtriser la rétention d’eau nécessite de faire preuve de patience, car elle peut parfois mettre plusieurs semaines pour se résorber. Demander conseil à son médecin traitant (voire même à un spécialiste) est d’ailleurs loin d’être superflu, car celui-ci pourra être amené, dans certains cas, à effectuer une prescription afin d’aider l’organisme à évacuer l’excès d’eau.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.