La formule de creff

0

Les travaux sur le poids du professeur AF Creff, dès les années soixante-dix, ont abouti, notamment, à l’un des calculs de l’indice de masse corporelle. La formule de Creff a cela de différent comparée aux autres : elle prend en compte la morphologie, en plus de la taille et l’âge du patient. Son résultat permet à chaque individu de se situer en matière de masse graisseuse contenue dans son organisme. Il est purement indicatif.

La morphologie un paramètre important

Vous avez pris quelques kilos et vous demandez si vous êtes en surpoids ? Commencez par calculer votre IMC, indice de masse corporelle, en utilisant, par exemple, la formule de Creff ; elle vous permettra de déterminer votre poids idéal. Ce mode de calcul nécessite de renseigner quelques données vous concernant. Votre poids, votre âge et votre sexe, mais aussi votre morphologie : gracile, large ou normale. Et c’est peut-être là le plus difficile. Car nous voyons-nous réellement tels que nous sommes ? Pour exemple ces deux formules calculées par deux femmes de 79 kg âgées de 60 ans ; la première se plaçant dans la catégorie « large » obtient un poids idéal de 69,3 kg, tandis que la seconde se considérant de morphologie « normale » devrait peser, en théorie, 63 kg.

A titre indicatif

Les calculs d’IMC sont donnés à titre indicatif. Si vous avez un doute, votre médecin traitant saura vous conseiller. Le praticien vous confirmera ou pas si vous êtes en surpoids. Un avis important avant de débuter un régime qui pourrait engendrer un effet yo-yo, aussi néfaste qu’un surplus de graisse dans l’organisme.

Savoir s’évaluer

On peut conclure que le résultat obtenu avec la formule de Creff est à utiliser avec précaution. Son calcul se veut plus « pointu » qu’un autre, à condition que l’évaluation de sa morphologie soit juste.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire