IMC normal mais présence de graisse ?

0

L’indice de masse corporel, aussi appelé IMC, est un indice international permettant d’évaluer un degrés d’obésité sur une personne donnée. S’il permet d’estimer les risques qui découlent d’un rapport taille-poids, est-ce un indice fiable ? Comment expliquer la présence de graisse lors d’un IMC normal ?

A quoi sert l’IMC ?

L’indice de masse corporel est utilisé chez les adultes pour déterminer ou non un excès pondéral. Il faut bien faire attention à ne pas faire d’amalgame : l’IMC ne permet pas de calculer le niveau d’adiposité : une personne peut donc avoir un IMC normal tout en étant assez grasse. L’IMC ne sert ni à établir un état de santé, ni à donner des indications sur l’alimentation, mais seulement à calculer le rapport taille-poids idéal en fonction de l’âge et du sexe.

L’IMC est-il crédible ?

Il faut bien garder en tête que l’IMC se base sur une moyenne de populations, et qu’il ne tient donc pas compte du poids du squelette, de l’historique pondéral ni de l’hygiène de vie de chaque individu. Une personne peut donc présenter un IMC normal tout en ayant un excédent de graisse au niveau du ventre, des cuisses, ou du fessier. Il est donc préférable de considérer l’IMC comme un indicateur parmi beaucoup d’autres.

La différence entre poids idéal et poids d’équilibre

L’IMC calcule le poids médicalement idéal, qui s’avère bien souvent être très différent du poids d’équilibre. Ainsi une personne ayant un excès de graisse tout en présentant un IMC dans la moyenne voit son poids d’équilibre diminuer de quelques kilos par rapport au poids idéal. Il est donc conseillé de ne prendre en compte que son poids d’équilibre.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire