L’imc et l’obésité

0

L’obésité se traduit par un Indice de Masse Corporelle (IMC) supérieur à 30 kg/m². Toutefois, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a précisé trois stades d’obésité : obésité modérée, sévère et massive. A quelles valeurs d’IMC correspondent ces différents stades et finalement quelles sont les causes de l’obésité ?

Les différents degrés d’obésité

L’obésité modérée ou commune est rencontré pour un IMC compris entre 30 et 34,9 km/m². L’OMS parle également d’obésité de grade I. L’obésité sévère est quant à elle rencontrée pour un IMC compris entre 35 et 39,9 kg/m². L’obésité sévère est également appelé obésité de grade II. Enfin, l’obésité massive ou morbide est observée pour un IMC supérieur à 40 kg/m². Dans ce cas, il s’agit d’une obésité de grade III. A ce stade, les risques de co-morbidités sont extrêmement élevés.

Quelles sont les causes de l’obésité ?

Les origines de l’obésité sont multiples. L’augmentation des apports alimentaires et la réduction de l’activité physique jouent un rôle incontestable dans l’apparition de l’obésité. Il semble aussi qu’une prédisposition génétique conduisent à des différences de susceptibilité individuelle face au problème de l’obésité. Enfin, l’environnement est un autre facteur de risque d’obésité. Ainsi le manque de sommeil, le stress, la prise de certains médicaments ou encore la composition de la flore intestinale sont autant de paramètres entrant dans l’apparition de l’obésité.

Quel que soit le niveau de l’obésité et quelles qu’en soient les causes, il est important de réagir car les risques pour la santé sont démultipliés à chaque kilo supplémentaire. Il est primordial d’en discuter avec son médecin traitant pour obtenir une prise en charge adaptée à sa situation personnelle.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire