Imc entre 16 et 16,9

0

Si l’indice de masse corporelle (IMC) permet de détecter un surpoids, voire une obésité dont les conséquences sur la santé sont néfastes, il alerte aussi sur les cas de sous-nutrition. Son calcul basique consiste à diviser le poids par la taille (kg/mètres). Ainsi, l’on considère que l’IMC d’un adulte se situe entre 18,5 et 25.

Déceler chez vous un état de dénutrition

D’autres facteurs importants sont à considérer dans le calcul de votre IMC. Vos âge, corpulence naturelle, ossature, ou encore votre musculature si vous êtes très actif physiquement. Si par exemple, vous êtes une jeune femme mesurant 1,65 mètre pour 45 kilos, votre IMC se situe entre 16 et 16,9, vous vous trouvez donc en état de dénutrition. Car, selon le tableau de calcul de l’IMC établi par l’Organisation mondiale de la Santé, entre 16 et 16,9 on peut parler de maigreur. Au même titre que l’obésité, votre médecin va vous alerter sur votre maigreur, il saura, le cas échéant, déceler une anorexie. Surveiller votre alimentation, ne signifie pas vous affamer. La dénutrition engendre des carences dangereuses pour l’organisme qu’un examen sanguin permet de confirmer.

Anorexie : la médecine peut vous aider

Un IMC entre 16 et 16,9 vous place au grade 3 de la maigreur et de la dénutrition, qui en compte 5. Vous êtes-vous déjà demandé si, chez vous, cet indice était naturel, héréditaire ? Vous mangez de tout, avez essayé de prendre du poids et sans faire bouger la balance ? C’est votre nature, vous vous sentez bien, sans aucun symptôme suspicieux, vous n’avez pas à vous inquiéter. En revanche, si vous faites « un peu trop » attention à votre ligne, comptez vos calories à chaque repas, vous souffrez probablement d’anorexie, de carences graves pour votre santé. Sachez alors que la médecine peut vous aider.

L’IMC vous alerte sur les carences

Si le calcul de votre IMC vous situe entre 16 et 16,9 vous êtes peut-être en danger. Seul votre médecin traitant pourra vous rassurer ou vous soumettre à un examen sanguin déterminant.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire