L’huile d’olive, allié ou ennemi minceur ?

0

« Si tu veux maigrir, élimine toutes les matières grasses comme le beurre, la margarine et l’huile d’olive! ». Qui n’a pas entendu cette sentence qui met à l’index toutes les graisses, même les bonnes ? Et si ce diktat n’était qu’une intox concernant l’huile d’olive ? Zoom sur ce nectar méditerranéen qui pourrait bien être un allié précieux dans le cadre d’un régime.

De nombreux atouts santé

Star des régimes méditerranéens, l’huile d’olive est riche en oméga 9, des acides gras monoinsaturés. Ces derniers contribuent à diminuer le mauvais cholestérol et augmenter le bon. Elle contient également des antioxydants. Autres bienfaits de l’huile d’olive, elle assure à l’organisme un apport significatif de fer, de cuivre et de vitamines (K, E). De quoi lui assurer un rôle actif dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et certains cancers (sein, côlon). Digeste, elle régule le transit intestinal et favorise la sécrétion de bile.

L’huile d’olive fait-elle maigrir ?

Une cuillère à soupe d’huile d’olive représente 90 calories. Composée à 100 % de matières grasses, elle n’est pas un produit allégé. Pour autant, on sait désormais que sa consommation régulière n’engendre aucune prise de poids. Qu’en est-il lors d’un régime ? La réponse est limpide : surtout ne pas éliminer l’huile d’olive. Certaines études américaines ont montré son impact positif sur les personnes désireuses de perdre des kilos superflus. Selon ces scientifiques, les personnes qui ont suivi un régime de type méditerranéen avec apport raisonnable d’huile d’olive ont perdu plus de poids sur la durée que les personnes soumises à un régime pauvre en graisses. Non seulement elles ont perdu du poids, mais en plus elles ont réussi leur stabilisation. Plus récemment encore, des chercheurs européens ont mis en évidence le rôle coupe faim de l’huile d’olive. Son arôme stimulerait la production d’endorphines (hormone du plaisir) et provoquerait ainsi la satiété.

Comment bien l’utiliser ?

Il est essentiel de choisir une huile d’olive vierge (ou vierge extra) de première pression à froid. Conservez-la à l’abri de la lumière dans un endroit frais. Facile à vivre, cette huile s’utilise crue ou cuite. Pour vos préparations culinaires, remplacez le beurre par de l’huile d’olive. Ajoutez-la crue dans les plats mijotés pour jouir pleinement de son arôme fruité. Sans oublier, le grand classique : une cuillère à café d’huile d’olive, un peu de jus de citron, du sel et du poivre fraîchement moulu sur une salade ou des tomates tranchées.

Consommer de l’huile d’olive alors que l’on veut perdre du poids n’est pas une erreur. Cela permet de réguler son transit, nourrir ses cellules et améliorer son métabolisme. Des avantages qu’il convient d’associer à un usage parcimonieux. Ajoutez-y un régime adapté à vos besoins et une pratique régulière du sport et vous obtiendrez la recette gagnante d’une perte de poids harmonieuse.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.