Combattre la faim pour maigrir

0

Surtout lorsqu’on essaie d’adopter une alimentation minceur, il nous arrive souvent de ressentir les affres de la faim. Qui ne s’est pas dit en passant devant une boulangerie à l’heure du goûter : « Je pourrai bien maigrir après cet éclair au chocolat ? j’ai trop faim ! « . Si vous aussi vous vous demandez comment combattre la faim pour maigrir, sachez qu’il existe des solutions assez simples à mettre en œuvre. Tout d’abord, n’hésitez pas à manger, mais de façon structurée ! Ensuite, adoptez pensez à boire beaucoup et limitez les pics de glycémie.

Structurer sa prise alimentaire

La sensation de faim est d’autant plus souvent présente que le corps n’a pas d’habitude précise. Elle se déclenchera alors à n’importe quelle heure, simplement à la vue d’un en-cas qui vous fais envie. Une des meilleures méthodes pour rester mince est d’être très régulier dans son alimentation. Adopter 3 repas complets par jour, à heures régulières et ne pas hésiter à prendre des en-cas est une bonne démarcher. Pour les seconds, pensez à combattre la faim en mangeant un fruit ou plusieurs, ainsi qu’une petite prise de féculent sous forme de biscuit, selon l’intensité de votre régime. La plupart du temps, cela suffira à rééquilibrer votre rythme alimentaire et à entamer une perte de poids. Si vous avez tendance à avoir un trop gros appétit, pensez à consommer avant chaque repas un bouillon d’algues ou d’artichaut pour un effet coupe-faim.

Alliez hydratation et actifs minceur

Les grignotages intempestifs ont souvent lieu sous l’effet de la soif. Boire souvent vous permettra en effet d’apporter une sensation de satiété momentanée mais rapide et surtout d’éviter de confondre faim et soif. De nombreuses personnes ont perdu le réflexe de boire et grignotent quelque chose tout simplement car elles ne pensent pas à boire ! De plus il n’existe pas de meilleur moyen de combattre les rides.
Alliez également les bienfaits esthétiques d’une bonne hydratation aux bienfaits sur la silhouette et profitez-en pour consommer des brûles graisses ou des tisanes drainantes. Ainsi, le thé vert est une boisson très agréable lorsqu’il fait chaud et qui vous apportera en plus des antioxydants. Si vous êtes plutôt du genre à craquer sur le salé, préparez-vous des bouillons d’artichauts. Riche en inuline, il aura pour avantage de couper la faim et d’activer le transit.

Limitez les pics de glycémie

Le sensation de faim arrive généralement lors d’une chute de la glycémie. Elle sera d’autant plus virulente que le pic de glycémie a été haut. Ainsi, limitez ces pics en limitant votre consommation de saccharose. Remplacez votre sucre par du fructose ou du sirop d’agave. Ensuite, pensez autant que possible à consommer des farines complètes. Elles produisent un pic de glycémie plus tardif et moins élevé, qui permet d’attendre le fruit du goûter moins difficilement. Comme abordé ci-dessus, certains compléments alimentaires peuvent vous aider à limiter ces pics de glycémie. Certaines algues ou légumes à consommer en gélules, ou frais en boissons, seront de bonnes sources d’inuline, qui en tapissant l’estomac va ralentir l’absorption des nutriments.

La boîte à outils

Partagez :

Laisser un commentaire