Avoir un ventre plat avec l’abdologie

0

Connaissez-vous cette discipline ? Il s’agit tout simplement de l’appellation « scientifique » qui veut dire « science des abdos ». Les abdos, vous savez ce que c’est ? Mais êtes-vous certain(e) de les pratiquer correctement ?

Faire des abdos

Effectuer de multiples séries en club ou chez soi, sans même savoir si la technique est bonne ne vous donnera pas forcément un ventre plat. Pour les faire, il est préférable d’être bien « coaché », c’est-à-dire bien renseigné. Les classiques vous font gonfler les abdos mais ne les allongent pas. Avant toute chose, il faut veiller à se grandir au maximum et à bien rentrer le ventre lors d’efforts. Ainsi, vous retrouverez votre taille de guêpe, vous verrez votre ventre s’aplatir sans même ressentir la moindre douleur et, bien sûr, sans nuire à votre santé. Mais expliquons avant en quoi consiste l’abdologie ?

L’abdologie proprement parler

Appelée aussi « science des abdos », cette technique est vue médicalement parlant et non esthétiquement parlant. En faisant des abdos correctement, vous protègerez votre périnée, votre santé en général, vous digèrerez beaucoup mieux et vous renforcerez vos dorsaux. Vous vous demandez peut-être ce qu’il faut faire ? Il ne s’agit pas de séries interminables de jambes ou tête levées. Il faut adopter certaines postures, que l’on retrouve parfois dans le yoga. Le bassin doit être correctement basculé, et le corps bien placé. La respiration ne doit pas être haletante, mais profonde. Lors de l’inspiration, le ventre doit se gonfler au maximum. Au moment de l’expiration, tout l’air absorbé doit être rejeté. Cette « science des abdos » commence déjà par ces postures.

Adoptez les positions idéales

Lorsque vous marchez, vous pouvez rentrer le ventre continuellement. Vous donnerez une impression de ventre plat. Même si, en réalité, il ne l’est pas, cela fait travailler vos abdos en continue et de façon naturelle. Pour progresser et pratiquer correctement la science des abdos, vous pouvez vous allonger sur le ventre. En prenant appui sur les coudes et les orteils, votre tronc et votre nuque doivent bien restés dans l’axe des épaules. Vous gardez cette position une trentaine de secondes pour commencer. Lorsque vous constatez que vous les « tenez » facilement, alors vous prolongez le temps jusqu’à une minute. Cet exercice, pour être efficace, doit être répété deux fois à chaque séance, et ce, trois fois par semaine.

Pour mincir grâce à la science des abdos

Ne croyez pas que la science de l’abdo ne concerne que les muscles abdominaux, la respiration et les étirements y sont aussi associés. Si vous respirez mal ou que vous vous tenez constamment avachi, vous verrez votre ventre devenir « flasque ». Si vous tirez sur vos épaules, votre tête et que votre ventre est maintenu, tout comme la taille d’ailleurs, ben finalement, vos abdos travailleront toute la journée. Vous ne vous en apercevrez même plus, tant cela deviendra naturel pour vous. Autant profiter de cette science de l’abdo pour garder un ventre plat, non ?

Il faut savoir que les muscles abdominaux sont les plus puissants muscles de tout le corps humain. Ce que l’on appelle « sangle abdominale », ce sont ces muscles qui protègent la colonne vertébrale, les viscères et qui soutiennent toute votre silhouette. Autant la préserver le plus longtemps possible en vous lançant à fond dans la science des abdos, à savoir qu’une dizaine de minutes ou un jour sur deux suffit pour obtenir un ventre bien plat !

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.