Augmenter son métabolisme de base pour maigrir

0

Maigrir rapidement et efficacement, est certainement un point présent sur la « to do list » de beaucoup de monde. Malheureusement, il s’avère que perdre du poids reste un exercice difficile. Néanmoins il semblerait que développer son métabolisme de base, pourrait être un moyen plus rapide d’arriver à ses fins.

Qu’est ce que le métabolisme de base et comment le calculer ?

Il s’agit tout simplement de l’estimation du nombre de calories basiques au corps humain, afin qu’il puisse se développer et/ou « survivre ».
Au repos, l’organisme a besoin de calories afin de faire fonctionner les organes vitaux, tels que le cœur, les poumons, les intestins, etc, mais également les fonctions vitales telles que la respiration, la digestion, le maintien de la température corporelle…
En moyenne, le métabolisme de base pour un homme est de 1500Kcal et 1300Kcal pour une femme. Il est difficile de pouvoir calculer précisément son métabolisme basal, car de nombreux éléments peuvent le faire modifier (températures extérieure, effort physique, croissance etc..), néanmoins, il est possible d’avoir une petite idée grâce à la formule d’Harris et Benedict :
Femmes : Métabolisme Basal = 9,740 x Poids (en Kg) + 172,9 x Taille (en mètres) – 4,737 x Age (en années) + 667,051
Hommes : Métabolisme Basal = 13,707 x Poids (en Kg) + 492,3 x Taille (en mètres) – 6,673 x Age (en années) + 77,607

Quel rapport entre le métabolisme basal et la perte de poids ?

Le métabolisme basal n’est pas une donnée fixe et il existe un moyen de l’accroître naturellement.
Certains aliments augmentent le métabolisme (tout en améliorant la santé !). L’huile de coco par exemple, permet de brûler trois fois plus de calories pendant 6 heures après un repas, tout comme les poissons gras, dont les graisses ne sont pas stockées par l’organisme (il ne garde que les « bonnes graisses ») ou encore le café (sans sucre), la caféine étant connue comme étant une substance conseillée dans les régimes.

Comment augmenter le métabolisme basal ?

Un bon équilibre alimentaire est nécessaire pour activer le processus. Voici quelques conseils :

Consommer plus de protéines. Si vous n’êtes pas adeptes de viandes, sachez que les meilleures protéines se trouvent dans les viandes maigres et les poissons, ainsi que dans les œufs et certains produits laitiers.
Diminuer (mais pas supprimer) le sucre. Ils font partie des aliments ralentissant le métabolisme et donc, engendrant la prise de poids.
Équilibrer les quantités. En gros, les glucides et les protéines doivent être sensiblement égales dans votre assiette.
– Pratiquer une activité physique régulière pour brûler la graisse et la transformer en muscles.
5 « repas » par jour et tous les jours : petit déjeuner, collation, déjeuner, goûter, repas du soir. Le corps est une machine intelligente qui stocke son « carburant » lorsqu’il n’en a pas de façon régulière. Si l’alimentation est décousue, votre corps ne comprendra pas.
Améliorer le sommeil. Un minimum de 7 à 8 heures est essentiel pour stimuler le métabolisme.
– Boire beaucoup d’eau, sans cet apport vital, le métabolisme a tendance à être ralenti.

Augmenter le métabolisme basal peut être un excellent moyen de perdre du poids, tout en reprenant le contrôle de son corps. Mais attention de bien pratiquer une activité physique régulière et surtout, de ne pas manger plus que sa faim, au risque d’avoir l’effet inverse.

La boîte à outils

Partagez :

Les commentaires sont fermés.